Une escapade spirituelle à Mathura

N’ayant finalement pas pu nous rendre à Bénarès (cité sainte de l’Inde, où des millions de personnes font pèlerinage pour brûler leurs morts), nous avons profité de rester quelques jours de plus que prévus à Agra pour nous rendre à Mathura.

Située à 50 kilomètres au nord d’Agra, et septième ville sainte du pays, elle est réputée pour avoir vu naître le dieu Krishna il y a plus de 5000 ans, d’un cheveu de Vishnou, selon la légende.

_DSC1514Krishna est aujourd’hui le dieu le plus vénéré de la religion hindoue, pour avoir rétabli l’ordre et la justice dans le cœur de nombreux d’entre eux à une période de chaos. C’est également lui qui les aurait convaincus d’adorer les vaches plutôt qu’Indra, le dieu de la pluie. Ce-dernier en colère aurait alors provoqué le déluge, dont Krishna aurait sauvé les hommes et les vaches en soulevant la colline Govardhana. Les hindous fêtent chaque année cet événement marquant, le 4ème jour du festival des Lumières, auquel nous avons eu la chance d’assister à Pokhara, au Népal. Nous commençons petit à petit à recoller les nombreux morceaux du puzzle hindou…

Le hasard a voulu que nous mettions les pieds à Mathura le jour d’un autre festival, organisé à la mémoire de Devakî, la mère de Krishna. Il nous a donc fallu jouer des coudes dans les rues bondées et parmi les foules pour nous frayer un chemin jusqu’aux temples sacrés et à la rivière Yamana, sur les bords de laquelle Krishna aurait passé son enfance à jouer.

Une journée enivrante de couleurs et de spiritualité, dont nous sommes sortis avec les mêmes symptômes qu’un lendemain de soirée trop arrosée : un gros mal de tête !

Retrouvez ici nos plus belles photos.

_DSC1592

_DSC1583

_DSC1520

_DSC1516

_DSC1534

_DSC1549

_DSC1569

_DSC1489

Antoine & Charlotte

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someoneShare on Google+