Récapitulatif – Chine

Voici aujourd’hui un mois, jour pour jour, que nous avons quitté la France. Un mois cela ne paraît pas si long, mais nous avons pourtant déjà l’impression d’avoir vu et vécu des milliers de choses !

Cet article est l’occasion de faire un point sur cette première étape, et au passage de donner quelques conseils pratiques aux futurs voyageurs qui pourraient en avoir besoin.

Voici d’abord une carte interactive qui retrace notre voyage et qui vous permettra de retrouver tous les articles, vidéos et photos que nous avons fait au cours de nos différentes étapes.

  • Coup de cœur :

Les rizières de Long Ji – éviter le téléphérique pour préférer la marche à pied, et passer une nuit dans le village de Dazhai.

0O0A9287

Les Montagnes Jaunes, le trek est fatiguant mais tellement beau !

0O0A7620

  • Bonne surprise :

Les chinois sans hésiter. Adorables et serviables pour la plupart. On se rappellera notamment de Coco, Tony et Mary-Lu qui nous ont aidés pour notre voyage.

IMG_1464

  • Expériences inédites :

Camper sur des dalles de béton entre 50 chinois, dont 20cm seulement séparent les différentes tentes (hormis les ronflements des voisins, on s’y fait finalement plutôt bien !).

Voir un gardien de sécurité débarquer au mauvais moment dans les toilettes et (essayer de) rentrer dans une discussion animée avec un Antoine plutôt gêné.

Se faire inviter à un mariage traditionnel chinois (Traditionnel en Chine, cela signifie : estrade pour les mariés, micro, animateur, caméras et photos kitshs affichées sur un écran géant)

0O0A8500

  • Expériences culinaires à recommander :

Les Bao Zi (brioches à la vapeur fourrées à la viande ou aux légumes),

Les racines de lotus (délicieux)

Les barbecues de rues (si on n’est pas trop à cheval sur l’hygiène)

Les scorpions (non on blague !)

0O0A7057

  • Mauvais souvenirs :

L’arrivée dans le premier hôtel à Pékin avec l’odeur de cigarette froide, les toilettes bouchées et les cafards qui courent sur la moquette (on a bien failli repartir directement à Paris).

Les rues bondées de monde à Guilin lors de la Golden Week.

Les places de train juste à côté des toilettes pendant les 12 heures de trajet de nuit jusqu’aux Montagnes Jaunes

Les taxis pékinois : ils ne parlent pas un mot d’anglais et ne connaissent absolument pas la ville, on a plus vite fais de prendre le métro.

  • Ce qu’on aurait aimé faire :

Passer plus de temps dans un village typique pour voir la culture chinoise à son stade le plus préservé, comme dans le village de Shaxi (sur la route entre Dali et Lijiang).

Pouvoir rentrer plus facilement en contact avec les enfants de l’école Wen He à Shanghai (ahhhh la barrière de la langue).

0O0A7983

  • Ce qu’on gardera :

Commander plusieurs plats au restaurant pour se les partager.

Sourire aux passants dans les rues (enfin ça c’est ce qu’on croit maintenant, mais pas sûr qu’on arrive à le reproduire à Paris sans passer pour des fous).

Les petites leçons de ténacité des Montagnes Jaunes ou du trek dans les gorges du saut du tigre.

  • Les spécificités chinoises qui nous ont étonnés :

La culture du crachat.

Les toilettes publiques sans cloisons.

0O0A0333

Les animaux en cage devant les restaurants attendant de finir dans des assiettes (y compris chiens et chats).

0O0A9026

Les voyages organisés en groupes.

L’aversion des chinois pour le sport (et donc les téléphérique qui pullulent dans les endroits les plus beaux : montagnes jaunes, plateaux de rizières, etc.).

L’écart très grand qu’il y a entre les très riches et les très pauvres qui se côtoient pourtant sans heurts.

Les repas en décalé : petit déjeuner à 6h, déjeuner à 11h et diner à 18h (ça on n’a pas réussi à s’y faire, même en un mois).

Les Kaidangqu, ces pyjamas que portent les enfants, troués au derrière pour leur permettre de se soulager dans la rue, à n’importe quel moment.

0O0A7218

Les noms anglicisés des chinois qui s’en choisissent tous un à l’adolescence. On a ainsi rencontré Music, Cindy, Rambo ou Sunny.

  • Les petits imprévus :

Antoine qui perd son iPhone au bout de deux semaines.

La Golden Week.

Une mauvaise gestion du budget au démarrage (on ne nous y reprendra plus).

  • Budget :

Environ 40 € pour deux et par jour – on ne dépense pas grand chose pour la vie du quotidien, ce sont les transports qui coutent le plus cher.

  • Conseils pratiques :

Apprendre au moins quelques mots de chinois avant de venir pour pouvoir communiquer (au moins demander sa direction ou commander au restaurant), il est très rare de trouver des locaux anglophones.

0O0A9395

Prendre des auberges de jeunesse plutôt que des hôtels. Elles sont très professionnelles, propres, serviables (surtout pour l’organisation des voyages, transferts et visites), les hôtes y parlent anglais et l’ambiance y est géniale.

Potasser un guide avant le départ : les distances sont tellement grandes en Chine qu’on ne peut pas décider d’une nouvelle destination sur un coup de tête.

Prendre un VPN pour accéder aux sites auxquels nous sommes habitués à nous connecter mais qui sont bloqués en Chine (entre autres Google, Facebook, Amazon, youtube , etc.).

  • Si on devait résumer la Chine en un mot :

Charlotte : « Surprenant » (au sens où nous avons été de surprises en surprises, bonnes comme mauvaises, à chacune de nos étapes)

Antoine : « Cesuo » (Toilettes en chinois – on vous passe les détails)

Antoine & Charlotte.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someoneShare on Google+