São Paulo ne répond plus : passage express au Brésil

Le Brésil n’était pas au programme de notre tour du monde : trop grand, trop cher, trop moderne. On s’était promis qu’on y consacrerait un voyage entier lorsque nos tirelires seraient en meilleure santé.

_DSC3832

C’était sans compter avec Donatienne, expatriée à Sao Paulo depuis 12 ans, fidèle amie de ma mère depuis qu’elles ont partagé les bancs du lycée. En plus de nous offrir le gîte et le couvert, elle nous a proposé l’opportunité unique de faire un reportage dans l’une des plus anciennes favelas de la ville. Autant dire qu’on ne s’est pas fait prier : ni une ni deux, nous nous envolions pour 10 jours dans la capitale économique brésilienne.

_DSC3871

Un séjour express, mais qui nous a tout de même suffi à tomber littéralement sous le charme de ce pays aux mille contrastes. Après quatre jours de tournage dans la favela Vila Prudente, une escapade de rêve à Paraty et un petit tour culturel dans le vieux centre ville de « Sampa », notre constat a été unanime : les brésiliens font partie des peuples les plus gentils que nous ayons rencontrés.

0O0A5480
À l’entrée de la favela

0O0A5475

0O0A5477

0O0A5473

Le graffiti étant un sport national, nous nous sommes également aventurés entre les murs inspirés du quartier Street Art : la renommée « Vila Madalena ».

_DSC3953

_DSC4001

_DSC3993

Et puisqu’à chaque nouveau séjour, nous avons à coeur de nous mettre aux couleurs locales, nous avons pratiqué avec assiduité la descente de caïpirinhas !

0O0A5497

Résultat des courses, on repart avec une promesse en bouche : Brésil, tu nous reverras !

Charlotte.

_DSC3934
Tu nous reverras (même si tu utilises tes chaussures comme pots de fleurs).
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someoneShare on Google+